Avantages et méthodes d'utilisation du chlore non stabilisé pour l'entretien de votre piscine

Fondateur Poolcare

Par 

Jérémie Gamer

Publié le

10/7/2023

Partagez maintenant

Le choix entre chlore stabilisé et non stabilisé est crucial pour l'entretien de votre piscine. Il en va de la qualité de l'eau, de la sécurité des baigneurs et du coût global d'entretien. Dans cet article, nous allons explorer en détail le chlore non stabilisé, ses avantages, inconvénients et conseils d'utilisation pour vous aider à faire un choix éclairé.

Les bases du chlore pour les piscines

L'hypochlorite de calcium est une forme couramment utilisée de chlore dans le traitement des piscines pour sa capacité à désinfecter l'eau et éliminer les bactéries. On distingue deux types de chlore : le chlore stabilisé et le chlore non stabilisé. Vous avez certainement déjà vu les pots de chlore non stabilisé sous forme granulée de la marque HTH.

La principale différence réside dans la présence ou non d'un stabilisant, généralement l'acide cyanurique, qui protège le chlore des rayons UV du soleil. Le chlore non stabilisé, tel que l'hypochlorite de calcium, ne contient pas ce stabilisant, ce qui lui confère des propriétés actives et réactives spécifiques.

Avantages du chlore non stabilisé

Comparaison des coûts

Le chlore non stabilisé présente un avantage économique par rapport au chlore stabilisé. En effet, son prix est généralement inférieur, ce qui peut être un atout majeur pour les propriétaires de piscines soucieux de leur budget.

Efficacité du chlore non stabilisé

Grâce à sa forme granulée d'hypochlorite de calcium, le chlore non stabilisé est un désinfectant actif et efficace contre les bactéries, les algues et autres contaminants présents dans l'eau. Sa composition sans stabilisant lui permet d'agir plus rapidement, offrant ainsi une solution de désinfection performante pour assurer la propreté et la sécurité de votre bassin.

Cette information est importante pour garantir des résultats optimaux en termes de désinfection dans un laps de temps plus court.

Inconvénients du chlore non stabilisé

Le principal inconvénient du chlore non stabilisé réside dans sa sensibilité aux rayons UV du soleil, qui dégradent rapidement le produit. De ce fait, il est nécessaire de procéder à des traitements fréquents et de doser avec précision pour maintenir un niveau de désinfection optimal.

pourquoi utilisé du chlore non stabilisé pour ma piscine

Conseils d'utilisation du chlore non stabilisé

Application

Pour assurer une désinfection efficace de votre piscine, vous avez le choix d'utiliser le chlore non stabilisé sous différentes formes telles que des sticks, des granulés ou des solutions liquides.

Ces produits sont conçus pour agir activement dans l'eau de votre piscine. Vous pouvez les ajouter manuellement en les versant directement dans l'eau, ou utiliser une pompe doseuse automatique pour une dissolution régulière et optimisée.

Quelle que soit la méthode choisie, assurez-vous de suivre les instructions du fabricant et de maintenir une filtration adéquate pour maximiser l'action du chlore non stabilisé tout au long de la journée.

Quelle quantité et à quand mettre du chlore non stabilisé ?

Pour obtenir une concentration adéquate de chlore non stabilisé dans votre piscine, la quantité à utiliser dépendra de la taille de votre bassin et du taux de chlore souhaité. Il est recommandé de maintenir un taux de chlore compris entre 1 et 3 ppm (parties par million).

La fréquence d'application dépendra des conditions climatiques, de l'utilisation de la piscine et du niveau actuel de chlore. Il est important de mesurer régulièrement le taux de chlore afin d'ajuster le traitement en conséquence.

En général, on estime qu'une utilisation d'environ 150 à 200 grammes de chlore non stabilisé tous les 10 000 litres d'eau est efficace pour maintenir un niveau optimal de désinfection. Par exemple si votre piscine fait 70 m3 il vous faudra ajouter entre 1,05 et 1,4 kilogramme de traitement. Veillez à suivre les instructions du fabricant et à prendre en compte les spécificités de votre piscine pour obtenir une dissolution homogène du chlore dans l'eau.

Précautions de sécurité et de stockage

Lorsque vous manipulez ou stockez du chlore non stabilisé, prenez certaines précautions pour assurer votre sécurité et celle des autres :

  • Portez des gants, des lunettes de protection et des vêtements appropriés lors de la manipulation.
  • Conservez le produit dans un endroit frais, sec et bien ventilé, à l'abri du soleil et de toute source de chaleur.
  • Ne mélangez jamais le chlore non stabilisé avec d'autres produits chimiques, en particulier des produits acides.

En respectant ces précautions, vous minimiserez les risques liés à l'utilisation et au stockage du chlore non stabilisé.

Pour conclure, le chlore non stabilisé offre des avantages indéniables en termes de coût et d'efficacité, mais nécessite une attention particulière quant à son dosage et sa fréquence d'application. En tenant compte de ces éléments, vous pourrez faire un choix éclairé sur le type de chlore à utiliser pour l'entretien de votre piscine et garantir ainsi une eau propre et saine pour le plaisir de tous.

Questions fréquemment posées

Comment savoir si mon chlore est stabilisé ou non ?

Pour déterminer si votre chlore est stabilisé ou non, vous pouvez effectuer un test simple à l'aide d'une trousse d'analyse de l'eau de piscine. Voici les étapes à suivre :

  • Préparez votre trousse d'analyse en suivant les instructions fournies par le fabricant. Assurez-vous d'avoir tous les réactifs nécessaires, notamment ceux spécifiques au chlore stabilisé.
  • Prélevez un échantillon d'eau de votre piscine. Il est recommandé de prélever l'eau à environ 30 cm de profondeur et à distance des jets de retour pour obtenir un échantillon représentatif de l'ensemble de la piscine.
  • Suivez les instructions de la trousse d'analyse pour effectuer les tests nécessaires. En général, vous devrez ajouter un réactif spécifique au chlore stabilisé à l'échantillon d'eau et observer la réaction chimique.
  • Lisez attentivement les résultats obtenus. Si le test indique la présence de chlore stabilisé, vous verrez une couleur spécifique ou une indication claire sur la trousse d'analyse.
  • Comparez les résultats avec les plages de référence fournies par le fabricant de la trousse d'analyse. Cela vous permettra de déterminer si votre chlore est stabilisé ou non.

Il est important de noter que le chlore stabilisé contient généralement du cyanurate (acide cyanurique) qui agit comme un stabilisateur pour protéger le chlore des rayons UV du soleil. Un niveau de cyanurate entre 30 et 50 ppm (parties par million) est considéré comme idéal pour maintenir une stabilité du chlore dans l'eau de la piscine.

Si vous rencontrez des difficultés pour interpréter les résultats ou si vous souhaitez obtenir des conseils spécifiques à votre situation, n'hésitez pas à consulter un professionnel de l'entretien de piscine.

Pourquoi utiliser du chlore non stabilisé ?

L'utilisation de chlore non stabilisé présente certains avantages et peut être préférable dans certaines situations. Voici quelques raisons pour lesquelles vous pourriez choisir d'utiliser du chlore non stabilisé :

  • Contrôle précis du niveau de chlore : Le chlore non stabilisé, également appelé chlore non stabilisé, ne contient pas de cyanurate (acide cyanurique), qui est utilisé comme stabilisateur dans le chlore stabilisé. Cela signifie que vous avez un contrôle plus précis sur le niveau de chlore dans votre piscine, car vous n'avez pas à tenir compte du taux de cyanurate.
  • Éviter une accumulation excessive de stabilisant : L'utilisation prolongée de chlore stabilisé peut entraîner une accumulation excessive de cyanurate dans l'eau de la piscine. Cela peut réduire l'efficacité du chlore, nécessitant ainsi l'ajout de plus de chlore pour maintenir un niveau de désinfection adéquat. En utilisant du chlore non stabilisé, vous évitez ce problème potentiel d'accumulation excessive de stabilisant.
  • Besoin de réduire le taux de cyanurate : Dans certaines situations, il peut être nécessaire de réduire le taux de cyanurate dans l'eau de la piscine. Cela peut être le cas si le taux de cyanurate est déjà élevé en raison de l'utilisation antérieure de chlore stabilisé ou si vous prévoyez d'utiliser des produits chimiques ou des méthodes qui ne sont pas compatibles avec un niveau élevé de cyanurate. L'utilisation de chlore non stabilisé vous permet de maintenir un niveau de cyanurate plus bas.
  • Flexibilité dans le traitement de l'eau : En utilisant du chlore non stabilisé, vous avez la possibilité de combiner différents produits chimiques de traitement de l'eau sans vous soucier des interactions potentielles avec le cyanurate. Cela peut être utile si vous avez des besoins spécifiques en matière de traitement de l'eau ou si vous souhaitez explorer d'autres options de désinfection.

Est-ce que le chlore non stabilisé existe en chlore lent et chlore choc ?

Le chlore non stabilisé peut être disponible sous différentes formes, notamment en galet de chlore lent et chlore choc. Le chlore lent est conçu pour une diffusion progressive dans l'eau de la piscine, fournissant ainsi une désinfection continue sur une période prolongée. Il est généralement présenté sous forme de galets ou de sticks solides qui se dissolvent lentement dans l'eau, libérant progressivement le chlore actif.

D'autre part, le chlore choc non stabilisé est une forme plus concentrée de chlore qui est utilisée pour traiter des problèmes spécifiques tels qu'une contamination importante, des algues ou une eau trouble. Il est généralement disponible sous forme de granulés ou de poudre, ce qui permet une dissolution rapide dans l'eau et une action désinfectante plus puissante.

Il est important de noter que le choix entre chlore lent et chlore choc non stabilisé dépendra de vos besoins spécifiques et de la situation de votre piscine. Assurez-vous de lire attentivement les instructions du fabricant pour déterminer la meilleure utilisation et dosage du chlore non stabilisé dans votre piscine, que ce soit en tant que chlore lent pour un traitement continu ou en tant que chlore choc pour un traitement plus intense.

Notez que pour concerner une eau de qualité et pouvoir en profiter tous les jours, nous vous recommandons d'analyser l'eau de votre piscine au minimum 1 fois par semaine en pleine saison.

Bonne baignade !

Nous vous recommandons la lecture des articles suivants :

Taux de chlore trop bas, comment le remonter ?

Acide cyanurique, tout savoir à propos du stabilisant de chlore

Lire tous les articles à propos du traitement de piscine

Consultez aussi

📘 Mon Carnet d'Entretien Piscine